^

Ce qui se passe à Genève intéresse le monde secret des espions. C’est ici que l’agent Edward Snowden a écouté sur le toit de la mission américaine, à quelques encablures du Palais des Nations, le murmure diplomatique du monde, probablement pour le compte du F6, une agence hybride de la fameuse CIA et de l’indiscrète NSA. Ici encore que deux hôtels abritant les négociations sur le nucléaire iranien ont été espionnés électroniquement, cette année.

Dans le passé aussi, cette ville internationale d’une Suisse neutre était le lieu où chaque service d’espionnage pouvait collecter du renseignement par tous les moyens. Au bord du Léman se côtoient en effet des représentants de tous les pays du monde, les humanitaires des plus grosses agences des Nations Unies et d'ONG qui savent tout des terrains de conflit.

Durant les deux guerres mondiales, la guerre froide, les années de décolonisation et les révolutions islamiques, Genève a été le théâtre de confrontations feutrées mais aussi d’assassinats.

Des pianos rouges soviétiques à la taupe du Centre islamique, des fléchettes de la Main rouge aux tueurs des ayatollahs iraniens passant par l’affaire Barschel, trois quarts de siècle d’histoire secrète à Genève en cinq volets à l’encre visible.

Carte des chapitres

Cliquez sur un cercle rouge pour commencer la lecture.